GMAP

[Table des matières]
[Résumé]

Bookmark and Share

[Section I : Le paludisme aujourd'hui] PDF version

  1. Présentation du Plan d'action mondial contre le paludisme
  2. Vision et objectifs du Partenariat RBM
  3. Fardeau mondial et couverture actuels
  4. Financement de la lutte antipaludique aujourd'hui

I. Le paludisme aujourd'hui

1. Présentation du Plan d'action mondial contre le paludisme

Le Plan d'action mondial contre le paludisme (GMAP) est une initiative du Partenariat Roll Back Malaria (RBM), l'organisme international de coordination de la lutte contre le paludisme. Le Partenariat RBM comprend l'ensemble des pays endémiques, des partenaires de développement bilatéraux et multilatéraux, le secteur privé, des organisations non gouvernementales, des organisations communautaires, des fondations et instituts de recherche ou universités impliqués dans la lutte contre le paludisme, ainsi que le RPS, des groupes de travail et des réseaux sous-régionaux.

Le Conseil d'administration de RBM a recommandé l'élaboration d'un Plan d'action mondial contre le paludisme dans le cadre d'un processus consultatif approfondi. En conséquence, le Partenariat RBM a développé ce plan en impliquant plus de 250 personnes des pays endémiques, des organisations internationales partenaires et des experts de différents secteurs allant de l'économie au contrôle du paludisme en passant par l'épidémiologie. Leur contribution et leurs conseils ont joué un rôle inestimable dans l'élaboration et la révision du plan. L'Annexe 1 dresse la liste de tous les contributeurs.

Le Plan d'action mondial contre le paludisme vise à promouvoir un consensus entre l'ensemble des partenaires autour des objectifs, de la stratégie et des activités à mener par le Partenariat RBM et à exposer clairement ces objectifs, stratégies et activités. Le Plan permettra d'optimiser l'impact des efforts de la communauté dans sa lutte contre le paludisme en orientant les priorités en matière de ressources et en renforçant la cohérence et l'efficacité des différentes initiatives. Le GMAP peut influer sur les activités des partenaires et des états en soutenant la définition d'une politique normative, la création de plans nationaux et le développement des plans de mise en œuvre des partenaires individuels. Cependant, ces activités restent sous la responsabilité des états et des partenaires.

Le Plan couvre de nombreux domaines d'intervention en cours. Au fur et à mesure de leur évolution, ils continueront d'influer sur la manière dont le Partenariat RBM traite le problème du paludisme. Ce Plan est donc un document vivant : il sera continuellement mis à jour d'après les nouvelles informations recueillies et intègrera les besoins nouvellement identifiés par le biais du site web de RBM et de révisions périodiques.

Le plan s'articule en quatre sections :